Tout en Danse, 1 festival reconnu autour de la danse

Créé, en 2008, par Jean-Claude Marignale, ce festival a lieu tous les ans, pendant cinq jours en novembre au Chapiteau des Noctambules à Nanterre

Les Arènes de la Danse et du Cirque

blog_opt_3
blog_opt_3

On y va !!! Créé en novembre 2008 par Jean-Claude Marignale, le festival Les Arènes de lacDanse et du Cirque, fête, cette année, son sixième anniversaire. Du 20 au 24 novembre, le Chapiteau des Noctambules va vibrer au rythme d’une centaine de danseurs et de circassiens. L’occasion de découvrir de nouveaux talents et de redécouvrir des compagnies, régulièrement à l’affiche des scènes franciliennes ou étrangères, dans de nouvelles créations.

Quand Jean-Claude rencontre Michel
La première édition des Arènes est née d’une rencontre. Jean-Claude Marignale avait un rêve, Michel Nowak avait le lieu. Alors, le chorégraphe de Tout En Danse et le directeur des Noctambules ont décidé de s’associer pour le meilleur et de donner le coup d’envoi d’un festival pas comme les autres. On y verrait des circassiens et des danseurs se mêler dans une harmonie nouvelle, se succéder des acrobates et des hip hoppers, se répondre des numéros de voltiges et des pièces contemporaines. On y applaudirait la performance, l’élégance et la virtuosité. Ce serait une fête accessible à tous, un concentré d’émotion, une grande bouffée d’enthousiasme. Et, en 2013, on pourrait fêter la sixième édition…

Du classique au hip hop
Cette sixième édition affiche une programmation ambitieuse qui n’hésite pas à faire le grand écart. Car si les artistes se suivent, ils ne se ressemblent pas toujours. Danses urbaines, afro-caribéennes, latines, classique, moderne, jazz-rock, voltiges, acrobaties… se partageront la piste comme rarement ailleurs. C’est ainsi qu’un ballet classique, servi par Charline Giezendanner et Yann Saiz, deux sujets de l’Opéra de Paris, ouvrira le bal et la voie à une compagnie de modern jazz et à un hip hopper, lauréat jeune talent du Festival danse explosion 2013. Très attendus, Jean-Claude Marignale et sa compagnie dans une nouvelle création ainsi que Thierry Verger, maître de la modal dance, dans un solo underground. Le cirque n’est pas en reste qui fait la part belle à des disciplines spectaculaires comme le monocycle, le mât chinois ou de stupéfiantes acrobaties.

Couleurs du monde
Cette année, le festival ouvre grand ses portes aux cultures et aux chorégraphes venus d’ailleurs. Bienvenue à la Pologne avec Anna Animowich, la Belgique (Cie Vikings), l’Italie (Atzewi dance company), l’Espagne (Cie Angela Bruno), le Japon (Ismaera), la danse africaine de Guinée (Cie Awefa) et la danse Aka (Aka Toa Nui). Bon voyage…

Révélateur de talents
Fidèle à l’esprit de métissage affiché dès l’origine, l’édition 2013 continue de brouiller les pistes. La programmation privilégie le rythme, alterne les valeurs sûres et les pièces d’avant-garde, les compagnies confirmées et les nouveaux talents. Car le festival se veut aussi une tête chercheuse et un tremplin qui offre à de jeunes artistes l’opportunité de se produire sur scène. L’originalité des Arènes, c’est aussi ce foisonnement et cette confraternité qui, pendant cinq jours, enflamment le chapiteau.

Tous publics
Exigeante, la programmation n’en est pas pour autant élitiste. Le festival s’adresse à tous les publics, avertis ou néophytes, adultes ou enfants. Une représentation spéciale permet ainsi aux scolaires et à leurs enseignants de découvrir les coulisses du spectacle et le travail de création qu’il exige en amont. Au final, il se crée, entre le public et les artistes, des liens qui ignorent les frontières sociales ou générationnelles et contribuent au succès du festival.

Nos partenaires pour nos festivals