En 2008, quand j’ai créé Les Arènes de la danse et du cirque avec la complicité de Michel Nowak, nous n’étions qu’une poignée à croire en sa pérennité. Sept ans plus tard, le festival a atteint « l’âge de raison », l’âge de tous les possibles, et je voudrais rendre hommage à tous ceux qui lui ont permis de grandir et de s’affirmer.

En six ans, le Chapiteau des Noctambules a accueilli pas moins de 5000 spectateurs venus applaudir 700 artistes proposant 300 spectacles emblématiques de tous les styles. Les jeunes talents comme les compagnies confirmées, les danseurs comme les circassiens ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour forger l’âme du festival. Une parenthèse hors du temps, source d’échanges et de contamination artistique. Une création collective qui évolue au gré des apports individuels et nourrit l’inspiration de chacun. Merci pour ce moment…

Je voudrais aussi saluer les partenaires qui soutiennent fidèlement Les Arènes. En particulier, le Conseil général des Hauts-de-Seine et la Mairie de Nanterre qui contribuent à offrir un espace de visibilité aux arts du mouvement. Mais ces contributions, pour précieuses qu’elles soient, ne suffisent pas à conjurer la fragilité du festival. Si l’argent est le nerf de la guerre, la nôtre se gagne aussi avec le bénévolat des équipes de Tout En Danse et des Noctambules qui œuvrent dans l’ombre pour que la fête soit belle. Elles méritent toute ma gratitude.

La septième édition ne devrait pas vous décevoir. Métissage, énergie et poésie se partagent l’affiche pour illuminer vos soirées. Je vous promets cinq jours de pur bonheur.

Bon festival à tous.


Quelques mots de prészntation de Jean-Claude Marignale, directeur artistique du festival.
5 jours de festival, 150 artistes et 44 shows en Modern, Jazz, Hip hop, Salsa, Cirque
Réservez vos billets en ligne pour ces 5 jours de danse.


Les Arènes de la danse et du cirque : le concept

L’association Tout en Danse vous présente la 7è édition des Arènes de la Danse et du Cirque.
5 jours de rencontres artistiques animées par l’association Tout en Danse

J.C Marignale
En 2008, quand j’ai créé Les Arènes de la danse et du cirque avec la complicité de Michel Nowak, nous n’étions qu’une poignée à croire en sa pérennité. Sept ans plus tard, le festival a atteint « l’âge de raison », l’âge de tous les possibles, et je voudrais rendre hommage à tous ceux qui lui ont permis de grandir et de s’affirmer.

En six ans, le Chapiteau des Noctambules a accueilli pas moins de 5000 spectateurs venus applaudir 700 artistes proposant 300 spectacles emblématiques de tous les styles. Les jeunes talents comme les compagnies confirmées, les danseurs comme les circassiens ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour forger l’âme du festival. Une parenthèse hors du temps, source d’échanges et de contamination artistique. Une création collective qui évolue au gré des apports individuels et nourrit l’inspiration de chacun. Merci pour ce moment…

Je voudrais aussi saluer les partenaires qui soutiennent fidèlement Les Arènes. En particulier, le Conseil général des Hauts-de-Seine et la Mairie de Nanterre qui contribuent à offrir un espace de visibilité aux arts du mouvement. Mais ces contributions, pour précieuses qu’elles soient, ne suffisent pas à conjurer la fragilité du festival. Si l’argent est le nerf de la guerre, la nôtre se gagne aussi avec le bénévolat des équipes de Tout En Danse et des Noctambules qui œuvrent dans l’ombre pour que la fête soit belle. Elles méritent toute ma gratitude.

La septième édition ne devrait pas vous décevoir. Métissage, énergie et poésie se partagent l’affiche pour illuminer vos soirées. Je vous promets cinq jours de pur bonheur.

Bon festival à tous.